Le bougna est le plat emblématique kanak. À base de tubercules, de lait de coco et traditionnellement de poisson, le bougna est un plat typiquement kanak. À déguster au restaurant ou en tribu. 

Le four traditionnel kanak

Au cours d’un séjour en tribu, il n’est pas rare que les cuisinières vous proposent de participer à la confection du bougna. Avant même de commencer à découper les ignames et le manioc, vous préparerez le four traditionnel. Cela consiste à préparer des pierres brulantes et un trou dans la terre. C’est au creux de ce dernier que cuira pendant plusieurs heures votre bougna. 

Voir plus
  • Préparation d'un bougna enveloppé dans des feuilles de bananier

    La préparation du bougna kanak

    Une viande découpée, des tubercules, du lait de coco et souvent des bananes poingo (ou plantain) faites pour la cuisson. Le bougna est à l’origine un plat simple et nourrissant.

    Au creux d’un lit de feuilles de bananier, les ingrédients sont posés pêle-mêle, et recouverts de lait de coco. Une fois refermé et ficelé, le bougna va cuire sous les pierres chaudes à l’étouffée. Un délice ! 

  • Vanille de Lifou utilisée dans les plats kanak

    La cuisine kanak : du 100% fait maison

    Le bougna n’est pas la seule spécialité culinaire kanak. En témoignent les nombreuses fêtes dans les îles ou sur la Grande Terre qui sont l’occasion de découvrir la cuisine kanak.

    À Lifou, la vanille est aujourd’hui de toutes les compositions culinaires et sa saveur est incomparable. Plus surprenant, le « pahatr », une jeune fougère que l’on peut déguster en salade ou autre accompagnement. 

  • Dégustez un bougnat sur la côte Est de la Nouvelle-Calédonie

    Où tester la cuisine kanak ?

    Les séjours en tribu ou les tables d’hôtes, notamment des îles et de la Côte Est sont les meilleures options pour manger du bougna. La préparation, longue, nécessite néanmoins que vous précisiez bien à votre hôte que vous souhaitez goûter ce plat traditionnel. Ne boudez pas non plus les confitures de corossol, ou encore les sirops de mandarines. 

  • La cuisine kanak au restaurant

    La cuisine kanak au restaurant

    Le bougna, l’art d’accommoder les poissons ou les tubercules, le pahatr… Tous ces plats sont sortis des tribus pour se retrouver sur les tables des chefs calédoniens.

    À Nouméa, « L’assiette du Cagou » propose une cuisine très locale. Idem au snack/restaurant le Pandanus, reconnu pour la qualité de ses poissons accompagnés d’un gratin de patates douces ou de manioc. Ou encore plus au nord, à l’hôtel de la Nera, où la chef kanak vous propose des pommes dauphines de patates douces à tomber à la renverse ! 

Les professionnels à votre service

Voir plus de professionnels

La Nouvelle-Calédonie n'attend que vous !

-15.00%

Une expédition de 4 jours sur la Côte Oubliée pour bénéficier pleinement de l’ambiance des lieux. Vous remonterez la Côte Oubliée de Yaté vers Thio. Des paysages impressionnants de beauté, avec ses montagnes boisées tombant à pic vers des plages vierges défileront sous vos yeux.​

A partir de 47600.00 XPF

Profitez d'un séjour au calme dans un spacieux F2 situé à l’extrémité de la presqu’île résidentielle de Ouémo avec une vue imprenable sur le lagon.

Offer Air calin

Paris / Nouméa

Flash Promo

Aller retour à partir de
1410 EUR

Découvrez la Nouvelle-Calédonie selon vos envies

Téléchargez notre brochure interactive sur la gastronomie en Nouvelle-Calédonie.

X +